Non classé

Le CMI est une formation sur cinq ans et s’effectue donc très majoritairement après le bac.

Il est cependant possible d’accéder aux premières années du cursus par des passerelles permettant de sélectionner des étudiants de Licence, d’IUT voire de CPGE, et des étudiants provenant de l’étranger.

Dans le cas d’étudiants souhaitant intégrer un CMI à l’issue d’une formation ne disposant pas de passerelle avec le CMI, ces étudiants déposent un dossier de candidature exceptionnelle qui fait l’objet d’une étude au niveau national par le Réseau.

En cours de L1-CMI

Il est possible d’intégrer au début du semestre 2, un étudiant qui a effectué un semestre 1 d’IUT, de CPGE ou de L1 non CMI.

Le processus d’admission de ces étudiants en semestre 2 se fait sur la base du dossier scolaire, d’un entretien de motivation et de l’acceptation de la charte d’engagement pédagogique.

Les CMI qui proposent un début de renforcement au semestre 1 doivent donner aux étudiants qui intègrent le CMI au début du semestre 2, la possibilité d’acquérir et de valider les connaissances et les compétences du semestre 1 spécifiques au label. Ce rattrapage peut être organisé à l’aide d’un dispositif pédagogique particulier et adapté.

Autres

Deux types d’admission parallèle sont distingués :

  • selon les CMI, l’admission d’étudiants issus des IUT ou de CPGE via des passerelles d’accueil ou co-construites.
  • les admissions exceptionnelles.

Il convient de se renseigner auprès du responsable du CMI visé.

Quelle que soit l’admission parallèle, il est impératif de vérifier que l’acquisition et la validation des exigences pédagogiques soient conformes à la labellisation CMI.